Cette tradition familiale unique, dont une robe des années 50, vous donnera la chair de poule

La plupart des familles ont des coutumes uniques qu’elles aiment partager entre elles. Qu’il s’agisse de cuisiner, de danser ou de faire la fête, une chose est sûre.

Une famille a une habitude inhabituelle qui a attiré l’attention d’Internet. Belle tenue jaune incluse.

Les styles peuvent évoluer avec le temps, mais certains vêtements sont intemporels et transmis de génération en génération.

Martha Ash est allée à la maternelle en 1950 à Saline, Michigan, portant des vêtements jaunes et violets fabriqués par sa mère et sa grand-mère.

Martha ne savait pas que sa robe deviendrait le début d’une tradition de 70 ans qui est toujours portée par la même famille aujourd’hui. Et il tient étonnamment bien dans le temps.

La robe est portée le premier jour de la maternelle dans la famille depuis des décennies. Toutes les filles y ont également participé.

La tenue a réussi à être élégante même au XXIe siècle, couvrant sept États, du Colorado aux Carolines et trois générations.

Cependant, il est toujours d’un seul tenant et d’excellente qualité, comme s’il avait été fabriqué hier.

Jusqu’à présent, 22 filles de la même famille ont porté la robe comme un rituel, et la tradition se poursuivra.

Caroline Hirt, quatre ans, a été l’une des dernières filles à porter la robe à la maternelle en 2017.

Jenny Hirt, la mère de Caroline, portait également la tenue le premier jour d’école, mais elle ne connaissait pas sa signification jusque-là.

Dans une interview avec AUJOURD’HUI, Jenny a fait remarquer : « Ce n’était pas si grave à l’époque. » « J’étais comme, ‘Ouais, peu importe, ce sont les vêtements de ma mère' », dit-elle.

Jenny était le cinquième membre de la famille à porter la robe lorsqu’elle a été portée pour la première fois en 1981. La mère de Jen, Kathy Pearce, a compris la signification de la robe. « Cela signifie beaucoup pour ma mère parce que c’est sa mère qui a aidé à confectionner la robe », a expliqué Hirt.

Caroline était ravie de porter la robe, qui n’avait besoin que de quelques points de suture, mais qui était par ailleurs en parfait état. Quelle que soit la composition de l’équipement, il est définitivement conçu pour durer, malgré la nécessité d’un entretien et de réparations fréquents.

Caroline, d’autre part, ne voulait pas porter de couettes comme le reste de sa famille.

Bien que les tendances de la mode durent rarement d’une décennie à l’autre, la « tenue de chambre d’enfant » d’une famille reste belle année après année. C’est à se demander combien de membres de votre famille pourraient le porter.

Alors que les coutumes familiales font soupirer, soupirer ou gémir, elles les unissent spirituellement, sinon physiquement.

Les traditions nous aident à nous souvenir de nos souvenirs et des sentiments que nous ressentons lorsque nous sommes tous ensemble en famille.

Le passé ne doit pas être répété, mais doit être rappelé et chéri de manière appropriée, par exemple à travers la musique, la cuisine ou les vêtements.

Notez l'article
Infos Drôles
Cette tradition familiale unique, dont une robe des années 50, vous donnera la chair de poule
Un chiot abandonné avec une chaise et une télévision pensait que son propriétaire reviendrait le chercher