Grand-mère détestait le chiot de sa petite-fille jusqu’à ce que l’inattendu s’est produit

Lorsqu’Annabelle Camp a trouvé un chiot émacié sur le bord de la route dans un État des États-Unis, elle ne se doutait pas que sa découverte serait à l’origine d’une série d’événements. La jeune fille a baptisé le chien Mason, l’a ramené chez elle et s’en est occupée. Cependant, la grand-mère chez qui Annabelle vivait s’opposait fermement à ce nouveau membre de la famille et demandait à sa petite-fille de retirer l’animal de la maison.

La grand-mère détestait le chiot de sa petite-fille jusqu’à ce qu’un événement inattendu se produise. La jeune Américaine se souvient : « J’ai convaincu ma grand-mère de me laisser garder le chiot pendant au moins une semaine, jusqu’à ce que je trouve une famille d’accueil qui veuille bien l’accueillir. » Cependant, au bout de sept jours, aucun nouveau propriétaire n’avait été trouvé. La jeune fille a donc dû confier le chien à l’association caritative « Humane Society ».

De là, le chien a été placé dans un hôtel pour animaux de compagnie en attendant de trouver une famille d’accueil. Mais un événement inattendu s’est produit. Mason est tombé malade et a été envoyé à l’hôpital. La grand-mère détestait le chiot de sa petite-fille jusqu’à ce que l’inattendu se produise.

Lorsque j’ai appris que mon chien était malade, je suis devenue hystérique et j’ai convaincu ma grand-mère de le laisser entrer dans la maison, en lui promettant que l’animal ne poserait aucun problème. La grand-mère a accepté à contrecœur », raconte Annabelle. Grâce aux soins de la jeune fille, le chien s’est rapidement rétabli.

Cependant, la vieille dame était très réticente à l’idée d’entretenir des relations de voisinage avec le nouveau locataire. Le chien n’avait pas le droit d’entrer en contact avec la vieille dame et n’avait pas le droit de se promener dans le couloir commun. La grand-mère détestait le chiot de sa petite-fille, jusqu’à ce qu’un événement inattendu se produise.

Cette nuit-là, je me suis réveillée et j’ai trouvé Mason debout au-dessus de mon lit, aboyant bruyamment devant moi. J’ai tout de suite compris que quelque chose n’allait pas. Après tout, mon chien aime vraiment dormir. J’ai sauté du lit. Le chien m’a regardé comme pour me dire « suis-moi ».

Il a couru dans le couloir, où il n’avait pas le droit de sortir, et est entré directement dans la chambre de ma grand-mère. Ma grand-mère était allongée sur le sol de la salle de bains, inconsciente. Mason léchait le visage de ma grand-mère et gémissait », raconte la fille. La grand-mère d’Annabelle souffre d’une maladie cardiaque. Par conséquent, sa grand-mère perd régulièrement connaissance. Si cela continue, sa grand-mère va mourir.

Grâce à la vigilance du chien, la petite-fille a pu demander de l’aide à sa grand-mère et tout est rentré dans l’ordre. Jusqu’à ce que l’inattendu se produise, la grand-mère détestait le chiot de sa petite-fille. Depuis, l’attitude de la grand-mère à l’égard du chien a changé. Maintenant, chaque fois que Mamie voit le chiot, elle le caresse. Je pense que grand-mère aime le chien à sa façon », dit Annabelle.

Notez l'article
Infos Drôles
Grand-mère détestait le chiot de sa petite-fille jusqu’à ce que l’inattendu s’est produit
Le bébé est né avec une tache de naissance sur le visage et la mère a fait la même marque sur son visage pour l’encourager