Les reves realisent: une femme des États-Unis devient mère après 5 fausses couches et 15 années de lutte

 

Le parcours de Jenny Hill vers la maternité a été marqué par 15 années de luttes, comprenant cinq fausses couches et le défi d’un trouble chromosomique rare.

Malgré les difficultés, elle n’a jamais perdu espoir et a encouragé d’autres femmes à persévérer sur leur propre chemin vers la maternité.

Pendant trois années consécutives, Jenny a vécu la douleur de perdre ses bébés au début de la grossesse.

Pendant cette période difficile, son mari l’a quittée, la laissant pleurer seule pendant neuf ans.

Cependant, la vie de Jenny a pris un tournant lorsqu’elle a rencontré John, son deuxième mari, qui lui a redonné confiance en elle.

Le couple a essayé de concevoir naturellement, mais a connu deux autres pertes déchirantes en raison du trouble chromosomique de Jenny.

Confrontés à un risque de fausse couche de 95 %, ils ont eu recours à la fécondation in vitro et ont réussi à obtenir deux embryons viables.

L’un d’eux a été implanté avec succès dans l’utérus de Jenny. Le 25 janvier 2017, Jenny est enfin devenue mère lorsque sa fille tant attendue est née.

Harper Grace Hill, leur « bébé arc-en-ciel », symbolisait l’espoir et le bonheur qui peuvent surgir en persévérant à travers les moments difficiles.

Jenny ne pouvait pas croire que son rêve s’était réalisé et chérissait chaque moment passé avec sa fille.

Reconnaissante envers Dieu pour son « bébé arc-en-ciel », Jenny a partagé son histoire sur un site web, dans le but d’inspirer les autres avec son parcours.

Aujourd’hui, Harper a un an, marche et apporte chaque jour de la joie à ses parents, qui sont toujours émerveillés par leur bonheur retrouvé.

L’histoire de Jenny est un rappel que les rêves peuvent réellement se réaliser, même face à d’immenses défis.

Notez l'article
Infos Drôles
Les reves realisent: une femme des États-Unis devient mère après 5 fausses couches et 15 années de lutte
L’un des frères jumeaux prématurés a sauvé la vie de son frère après l’avoir étreint: c’est tellement touchant