Une fille née sans nez, appelée « Voldemort », a prouvé que tout le monde est beau à sa manière

Cette jeune fille, surnommée « Voldemort » car née sans nez, se démarque par son apparence unique. Son histoire nous incite à embrasser la beauté diversifiée de chaque être humain, remettant en question nos idées sur ce que signifie être vraiment exceptionnel.

Tessa est née avec une maladie rare connue sous le nom d’arhinie congénitale complète, ce qui signifie qu’elle n’a pas de nez. Cette anomalie rare, affectant quelques personnes dans le monde, a présenté à Tessa des défis particuliers dès le début de sa vie. Malgré ces obstacles, elle a choisi de ne pas se laisser définir par sa condition et d’aborder la vie avec un enthousiasme sans précédent.

L’Arhinia se manifeste lorsque le nez ne se développe pas dans l’utérus, entraînant l’absence de cette caractéristique faciale. Dans le cas unique de Tessa, son état s’étend à l’absence du système olfactif, la partie du cerveau responsable de la reconnaissance des odeurs. Malgré les défis posés par son état, les parents de Tessa la considéraient comme une fille belle et extraordinaire.

En découvrant la déformation faciale de leur enfant à naître lors d’une échographie, les parents de Tessa, Grainne et Nathan Evans, ont vécu un mélange d’émotions.

Apprendre cinq mois après le début de la grossesse que leur fille naîtrait sans nez a sans aucun doute été un choc. Malgré le défi initial, ils se sont fermement engagés à offrir à Tessa les meilleurs soins et soutien possibles.

Peu de temps après sa naissance, elle a été transférée à l’unité de soins intensifs, où elle a subi une trachéotomie pour faciliter la respiration. À seulement onze mois, Tessa a dû subir une opération de la cataracte, ce qui ajoute encore aux défis auxquels elle est confrontée à un âge si tendre.

Deux ans plus tard, Tessa a subi une chirurgie esthétique pour se faire implanter des prothèses sous la peau, jetant ainsi les bases de la construction d’un nez artificiel à l’avenir.

La décision de procéder à l’opération n’a pas été prise à la légère par ses parents. Pourtant, ils y ont vu une opportunité d’améliorer progressivement l’apparence de Tessa au fil du temps, rendant son profil plus « normal ». Il s’agissait de greffes osseuses et cutanées, généralement recommandées à l’adolescence, lorsque le visage a fini de grandir.

Notez l'article
Infos Drôles
Une fille née sans nez, appelée « Voldemort », a prouvé que tout le monde est beau à sa manière
Papa et sa fille conquièrent Internet avec leurs cheveux chics: Ils sont trop extraordinaires