Émilie Dequenne évoque sa « rémission alternative » : « Ça devient une forme de handicap »

Après avoir terminé le tournage du film « Survivre » de Frédéric Jardin, dont la sortie est prévue le 19 juin 2024, Émilie Dequenne décide de prendre une pause avant de se lancer dans un nouveau projet. Malheureusement, quelques semaines plus tard, l’actrice belge, révélée par le film « Rosetta » des frères Dardenne, est diagnostiquée d’un cancer très rare de la glande surrénale, entamant alors un long parcours médical.

Annonce de la Rémission et Suivi Médical Intense

En avril 2023, Émilie Dequenne annonce sur les réseaux sociaux être entrée en rémission de son cancer. Lors d’une interview sur France Inter le 13 juin 2024, elle explique : « C’est une ‘rémission alternative’ avec ce genre de maladie. Il y a toujours des hauts et des bas, je suis suivie tous les deux mois. Je vois le médecin tous les deux mois et il a plein de plans d’action en cas de récidive ».

Malgré ce suivi médical rigoureux, Émilie Dequenne reste déterminée à poursuivre sa carrière. « Je fais en sorte de pouvoir travailler, ça devient une forme de handicap mais ça ne m’empêchera pas de faire ce que j’aime. Je ferai ce qu’il faut mais je tournerai quand même ! » a-t-elle affirmé. Elle avait déjà évoqué cette rémission dans une précédente interview à Paris Match, expliquant : « Je souffre d’un cancer dont, a priori, on ne guérit pas ».

Une Présence Marquante au Festival de Cannes

Quelques semaines après avoir annoncé sa rémission, Émilie Dequenne se rend au 77e Festival de Cannes pour présenter « Survivre ». Elle confie sur le plateau de l’émission « C à vous » le 15 mai 2024 : « Pour moi, c’était symbolique d’être capable de revenir pour le Festival. En août 2023, jamais je n’aurais pu imaginer être sur le tapis hier soir ou encore ici. C’est merveilleux ».

Au micro de Léa Salamé, Émilie Dequenne revient sur ce moment et son apparition très remarquée sur le tapis rouge cannois, où elle avait pris la pose pour les photographes dans une superbe robe, les cheveux très courts. « On peut avoir des moments forts, se sentir beau ou belle, vivre des moments magiques en dépit de la maladie ». Son geste fort et symbolique a inspiré beaucoup de personnes, montrant que l’on peut continuer à vivre pleinement et avec espoir, même en affrontant des défis de santé majeurs.

Notez l'article
Infos Drôles
Émilie Dequenne évoque sa « rémission alternative » : « Ça devient une forme de handicap »
L’ancienne animatrice de nouvelles Barbara Walter a une fille adoptive, elle a une enfance difficile